Technologie

Accra accueille le programme Google de résidence sur l’intelligence artificielle

Après avoir annoncé  l’ouverture d’un centre de recherche en intelligence artificielle dans la capitale ghanéenne, le géant Google ouvre les candidatures pour son programme résidence sur l’intelligence artificielle qui se tiendra cette fois en terre africaine.

Après France, le Japon, le Canada, les Etats-Unis, Israël, la suisse et le Royaume-Uni, le Ghana rejoindre la liste des pays accueillants le programme google d’intelligence artificielle. D’après Google, ce laboratoire aura pour mission de travailler sur les questions liées à la santé, l’éducation et l’agriculture.  

Le programme de résidence de Google AI (anciennement connu sous le nom de programme de résidence Google Brain) est un programme de 12 mois, conçu pour faire progresser une carrière dans la recherche en apprentissage automatique. L’objectif de la résidence, explique Google, est d’aider les résidents à devenir des chercheurs en IA productifs et performants. Les candidats doivent se rendre sur le lien :

https://careers.google.com/jobs#!t=jo&jid=/google/google-ai-resident-2019-start-fixed-term-yigal-alon-st-98-tel-aviv-yafo-israel-4438210683&

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 28 janvier 2019. L’ équipe de Google examinera les demandes sur une base continue et les entretiens débuteront en novembre 2018. Le programme de résidence de Google AI aura trois dates de début sur cinq mois, de juin à octobre 2019.

Les candidats du monde entier sont invités à postuler, même s’ils ont une expérience de recherche dans un autre domaine (par exemple, interaction homme-machine, mathématiques, physique, bio-informatique, etc.) et veulent appliquer l’apprentissage automatique à ce domaine, ou avoir une expérience de recherche limitée mais un fort désir d’apprendre davantage.

Par ailleurs indique Google, le candidat doit démontrer une maîtrise de la programmation et des cours préalables (par exemple, apprentissage automatique, interfaces ou applications centrées sur l’utilisateur, informatique des données, analyse mathématique). « Cela peut être démontré par des liens vers des projets open-source, des performances notables dans des concours, des publications et des articles de blog, ou des projets présentant la mise en œuvre d’un ou plusieurs nouveaux algorithmes d’apprentissage », précise Google.

Qualifications minimales requises:

  • Licence ou expérience pratique équivalente dans un domaine des STIM telles que l’informatique, les mathématiques ou les statistiques.
  • Cours complet en statistiques, algorithmes, calcul, algèbre linéaire ou probabilité (ou leur équivalent).
  • Expérience avec un ou plusieurs langages de programmation à usage général, comprenant entre autres: Python ou C / C ++
  • Expérience en apprentissage automatique; ou des applications de l’apprentissage automatique à la PNL, à l’interaction homme-machine, à la vision par ordinateur, à la parole, aux systèmes informatiques, à la robotique, aux algorithmes, à l’optimisation, à l’apprentissage sur appareil, aux réseaux sociaux, à l’économie, à la recherche d’informations, au journalisme ou aux soins de santé.

Related Posts