Juriste

Akinwumi Adesina le nouveau visage de la BAD

Ce jeudi 28 mai à Abidjan, les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, ont choisi Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la présidence de l’institution panafricaine.Après six tours de scrutin, Akinwumi Adesina a été élu avec 58,1% des voix (60,5% des voix africaines), devant le Tchadien Bédoumra Kordjé (31.6% des voix) et la Capverdienne Cristina Duarte (10,27%). Le Nigérian a ainsi décroché la double-majorité requise pour prendre la présidence de la Banque africaine de développement (BAD) : celle des voix africaines et celle des voix totales.

Propulsé candidat par le président nigérian sortant Goodluck Jonathan, mais confirmé par Muhammadu Buhari ensuite, Akinwumi Adesina a reçu le soutien massif de Ngozi Okonjo-Iweala, encore ministre des Finances du Nigeria pour quelques jours. En effet  cette dame d’influence a largement porté la candidature d’Adesina en faisant un intense lobbbying pour lui.

Jusqu’ici le Dr Akinwumi Adesina était  ministre nigérian de l’agriculture et du développement rural. Avant d’être nommé à ce poste, il était vice-président (politiques & partenariats) de l’Alliance for a Green Revolution in Africa (AGRA). Il a également occupé les rôles suivants : économiste principal et coordinateur des sciences sociales pour l’Institut international d’agriculture tropicale (1995-1998), économiste principal et coordinateur pour le groupe de travail sur l’économie du riz d’Afrique de l’Ouest de la West Africa Rice Development Association (1990-1995), ainsi qu’économiste principal assistant à l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides. Il fut également directeur adjoint (à la sécurité alimentaire) pour la Fondation Rockefeller, où il a travaillé pendant dix ans (1998-2008) à des positions dirigeantes senior, telles que représentant et directeur du bureau régional d’Afrique du Sud.

Le Dr Adesina fut encore président de l’African Association of Agricultural Economists et a reçu de nombreuses récompenses internationales pour ses contributions au secteur agricole. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon l’a placé parmi les 17 leaders mondiaux jouant un rôle de premier plan dans le cadre des OMD. Le Dr Adesina a reçu le titre de Commandeur de l’Ordre du Niger, a fait partie de la liste des 100 Africains les plus influents dressée par The New African Magazine (2012) et consacré « African Person of the Year » (2013) par Forbes. Il a obtenu son diplôme d’économie agricole à l’université d’Ife, Nigeria (1981) et a ensuite décroché son doctorat (en économie agricole) en 1988 à l’université Purdue, aux États-Unis.

Related Posts