Histoire

Le Lukasa, l’instrument Luba qui permet de retracer l’histoire royale Luba.

Le Lukasa est un remarquable objet utilisé depuis plusieurs siècles par les Luba de la République Démocratique du Congo. En observant cette photographie d’un historien de cour luba mettant le doigt sur un Lukasa, on ne peut s’empêcher de comparer cette image à celle d’un utilisateur de téléphone portable. Généralement, le Lukasa a une taille comparable à celle d’un smartphone. Il est aussi rempli de plusieurs perles et autres coquillages qui rappellent des boutons et dont le toucher fournit une information à l’utilisateur. Les perles, par leur placement, leur apparence et leur forme permettent à l’utilisateur de distinguer les différents types d’informations.

 

Lukasa smartphone luba

Les Lukasa peuvent aussi être à valeur spatiale comme celui-ci qui sert à se remémorer le plan du palais royal.

 

Contrairement à l’usage vulgarisé du téléphone mobile de nos jours, le Lukasa est traditionnellement réservé à une partie restreinte de la population luba. Les Mbudye sont une société politico-religieuse dont l’une des activités est d’être des historiens des souverains luba. Dans ce cadre, ils sont responsables de mémoriser et de répéter des faits de l’histoire royale luba. L’identification des ‘touches’ à la réalité à laquelle elle renvoie est parfois facilitée par une ‘ressemblance’ entre celles-ci et un aspect de la réalité à laquelle elles renvoient.

lukasa smartphone luba

Par exemple, l’épopée des Luba met aux prises un personnage ‘rouge de peau’ Nkongolo Mwamba et un autre au teint noir-bleu; ils sont respectivement représentés par des perles rouges et bleues. Ce genre d’associations iconiques est toutefois rare et les subtilités du langage technique des Lukasa doit être appris dans le cadre d’une longue initiation à la société secrète Mbudye.

Le Lukasa, malgré les apparences, n’est donc pas une sorte de smartphone.  Il reste toutefois un type d’objet vieux de plusieurs siècles qui témoigne de l’ingéniosité des Luba et des Africains en général. Rien n’empêche non plus de remobiliser les Africains du vingt-et-unième siècle de se réapproprier, en rendant hommage à ses créateurs luba, le Lukasa, dans le domaine du design, de l’écriture, de la mnémotechnique ou même de la téléphonie…

 

Publier par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Related Posts