Screenshot_11.png

Freddy Massamba et Teddy Benzo chantent

 

L'un est déjà connu comme un des membres fondateurs des Tambours de Brazza et pour ses collaborations avec des artistes comme Zap Mama, Didier Awadi ou encore Manou Gallo. Fredy Massamba s’est définitivement imposé avec «Ethnophony», un premier album en solo nominé aux African Kora Awards 2012 à Abidjan.

Après plusieurs tournées internationales, il revient avec un nouveau projet «Makasi», qui signifie la force en Lingala. Un disque produit par son comparse Fred Hirschy, qui était déjà de la partie sur son précédent opus, et mixé à New York par l’excellent Russel «The Dragon» Elevado (D’Angelo, Jay-Z, The Roots, Erykah Badu,…) qui apporte un son afro-américain imparable. La production efficace allie subtilement sonorités groove et rythmes afro traditionnels faisant la part belle à une démarche artistique éclectique et multiculturelle. On y retrouve la participation d’artistes de renommée tels que Tumi (Afrique du Sud), Muthoni The Drummer Queen (Kenya) et Chip-Fu (USA).

Auteur et interprète, il surprend tant par sa voix que par une écriture très personnelle. Il transmet son héritage afro européen à travers un univers empreint d’histoire et d’optimisme, et s’inspire du passé pour chanter le présent. Il raconte, en Kikongo et Lingala, une Afrique qu’il encense avec joie et inquiétude… Sur scène, accompagné d’une basse, d’une batterie, d’un clavier, d’une guitare et de percussions, il évolue avec un charisme déconcertant, utilisant sa voix comme un véritable instrument !

L'autre c'est Teddy Benzo, il fait ses premiers pas dans le hip-hop en 1990 au sein du groupe « Impartial Def » où il avait pour co-équipiers les rappeurs Poki Diama Star et Stone. Après le départ pour l’étranger de ceux-ci, l’artiste intègre le PAC (Production Afro centrique) avant de créer le label « Large production » avec Cam, un artiste rappeur gabonais, et Léon, Beatmaker et producteur de la RDC (République démocratique du Congo) rencontré en Afrique du Sud où sa carrière sportive de basketteur l’a emmené. Pour des raisons professionnelles, Teddy met sur pied le label « Belle rage » avec Cam.

De retour au pays, il travaille avec l’artiste rappeur, animateur et mécène Brakus et sa structure baptisée « Nous-mêmes production ». Teddy participe aux travaux de l’album de ce dernier intitulé « Bien plus que des mots » sorti en 2009 ainsi qu’à la compilation « Dangereuses combinaisons ». Il relance le label Belle rage avec l’appui de Bakus et Doc Abdoulaye en septembre 2012, ce qui a permis la sortie de son premier album « Street business » et son deuxième (Illégal) cette année.

Retrouvez tous les titres à la Une

Soyez le premier à commenter.

Autres articles


Tous les messages sont modéré et doivent obéir aux règles de la maison.